Trente ans après la chute du régime khmer rouge, le Cambodge n’a pas encore pansé toutes ses plaies.  

Nous nous sommes rendus dans le pays pour tenter de dresser un bilan :

 

Le Cambodge est-il prêt aujourd'hui à affronter son passé ou le procès khmer rouge n’est-il que de la poudre aux yeux pour contenter la « communauté internationale » ?

 

Peut-on parler de justice alors que victimes et bourreaux cohabitent toujours dans les campagnes et que nombre d’anciens khmers rouges occupent encore des postes de pouvoir ?

 

Aujourd’hui plus que jamais, un travail de mémoire, d’éducation et de justice semble nécessaire si le Cambodge veut affronter son passé, afin de bâtir son avenir....