Imprimer Envoyer

Bureau de l’Unité des victimes

Le Centre d’Information des CETC à Phnom Penh

Le centre d’information des Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens (CETC) a pour but d’être « une porte ouverte sur le tribunal à Phnom Penh. » Les CETC sont elles situées en dehors de la capitale, à 25 kilomètres de Phnom Penh.
Néanmoins, leur bureau d’information n’est pas forcément plus facile à atteindre.

 
Imprimer Envoyer

Campagne d'information des CETC


L'information est une des priorités des "Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens" (CETC)
Ils ont mené une campagne de sensibilisation à l'échelle nationale via des programmes de diffusion radiophonique, une campagne d'affichage, des séances d'information dans les villages, en collaboration avec des ONG.

Afin de vulgariser le fonctionnement du tribunal, l'équipe des CETC a aussi mis au point une brochure disponible en khmer, anglais et français sur le site officiel. Sous la forme de questions-réponses, on peut y trouver des explications sur son fonctionnement, ses objectifs, son financement,...

 

 
Imprimer Envoyer

L'emblème des CETC

L’emblème symbolise les Chambres extraordinaires; il associe une représentation de l'administration de la justice cambodgienne durant l’époque angkorienne avec la couronne d'olivier de l’Organisation des Nations Unies, qui symbolise la paix.

 
Imprimer Envoyer

Un procès qui s’est fait attendre…


Le 7 janvier 1979, Phnom Penh était « libérée » par l’armée vietnamienne.
Cet évènement marque le début de l’occupation vietnamienne mais surtout la chute du régime khmer rouge.
Aujourd’hui, trente ans après les faits, les responsables du massacre de millions de cambodgiens n’ont toujours pas du répondre de leurs actes devant la justice.
Selon les sources, le bilan des victimes s’étend de 1,7 à 2 millions d’individus.
Alors que les principaux responsables prennent de l’âge ou disparaissent, il est plus que temps que justice soit rendue. C’est la mission que se sont donnés les CETC, les « Chambres Extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens ».